Souvenirs d’un dimanche 4 juin 2017 : le Sun Day

Le Sun Day est un événement spécialement dédié au Soleil organisé par ALCOR le dimanche 4 juin 2017 de 10h00 à 18h00. Le nom de Sun Day est un jeu de mot entre son jour de la semaine (dimanche) et son thème (le Soleil). Retour sur cette journée de fin d’année scolaire 2016-2017 marquée par le passage par un ciel partiellement dégagé, trois conférences de qualité, une retransmission de l’image du C14 sur YouTube et des observations à l’extérieur au Coronado et au Solarscope !

L’affiche du Sun Day réalisée par les graphistes Lucie et Asella !

Sur le site Bâtiment 209F à l’Institut d’Astrophysique Spatiale

Des problèmes de réservation ont longtemps rendu l’organisation de l’événement incertaine, mais après de multiples reports de l’événement, grâce une proposition de Frédéric Baudin, l’un des trois conférenciers, l’Institut d’Astrophysique Spatiale (IAS) a eu l’amabilité de nous prêter son Bâtiment 209F pour la journée si bien que l’événement a finalement eu lieu là-bas.

Le bâtiment principal de l’IAS. Le bâtiment 209F où se sont tenues nos conférences solaires est situé juste à droite (hors champ). Sur le trottoir s’est tenu le Solarscope.

Retransmission en direct sur YouTube

L’un des objectifs que nous nous étions fixés était d’utiliser notre Celestron C14 afin d’observer le Soleil et d’en faire profiter les passionnés en passant par une retransmission sur YouTube.

Le C14 a ainsi été dirigé vers le Soleil avec son filtre de protection (indispensable si l’on ne veut pas détruire notre matériel !) et avec une camera I-Nova, les images ont été diffusées en direct sur YouTube à partir de l’après-midi. À l’IAS, un projecteur, d’abord utilisé pour projeter des images du Soleil prises par la NASA, a été spécialement réservé pour la retransmission.

Alexandre est resté dans la coupole une bonne partie de la journée (avec Pierre et Gaël) à manipuler le C14 et retransmettre les images du Soleil.

Observations au Coronado et au Solarscope

Évidemment, lorsque l’on est en possession d’instruments capables d’observer le Soleil en plus du C14 et que l’on organise une journée sur le Soleil, il va de soi que nous n’allions pas nous passer de stands d’observation sur les lieux !

Roman a tenu le stand du tout jeune et tout frais Coronado (acheté par ALCOR en 2016), capable d’observer directement le Soleil en filtrant sa lumière. De par ses connaissances en physique solaire, il a pu rythmer le passage des curieux d’observations avec de nombreux récits.

Roman se tient à côté du Coronado et « nourrit » les visiteurs d’une observation et d’explications théoriques.
Le Coronado est pointé vers le Soleil. Dans l’oculaire, on peut voir de nombreux détails tels que des protubérances !

De son côté, Adrien avait ramené son Solarscope personnel qu’il possédait depuis 2004 et le premier transit de Vénus devant le Soleil. Contrairement au Coronado, le Solarscope est un moyen d’observation indirect. Il récolte la lumière du Soleil à travers la lunette orange puis un miroir renvoie l’image sur le carton blanc. On a ainsi vu dans le Solarscope un grand disque solaire blanc avec les tâches solaires, ainsi qu’un lent déplacement traduisant la rotation terrestre.

Adrien fait observer aux curieux le Soleil à travers la réflexion de son Solarscope et en explique le fonctionnement.

Les conférences du Sun Day

Outre des observations par trois moyens différents et deux stands, le Sun Day a été marqué par la tenue de trois conférences dans le bâtiment 309F :

Jusqu’où s’étend l’atmosphère du Soleil ?
à 11h00 🕚
par Gabriel Pelouze
L’effet dynamo : du vélo aux étoiles (avec un petit détour par la Terre)
à 14h30 🕝
par Barbara Perri
Le Soleil et ses cousines les étoiles
à 16h00 🕓
par Frédéric Baudin

 

La conférence de Gabriel a été la plus accessible des trois. Parmi les quelques visiteurs venus (dès le matin !), un garçon de primaire était présent et a compris ! La conférence de Barbara (en photo ci-dessous) a été celle qui a rassemblé le plus de monde. La conférence de Frédéric a été la plus interactive.

Barbara Perri présente l’effet dynamo dans une salle remplie ! Après une présentation de l’effet appliqué aux vélos, l’analogie nous a menés aux étoiles.

Le bilan d’un événement de jour

Au soir de ce dimanche 4 juin, quel souvenir nous a laissé cette journée ? Quel bilan tirer d’un tel événement ?

Une préparation de plusieurs mois a donné lieu au plus grand événement organisé de jour en 2017 et à l’un des plus grands du type à n’avoir jamais eu lieu sur les années récentes (avec l’éclipse solaire de mars 2015 et le transit de Mercure de mai 2016, deux événements qui ont souffert des nuages).

Au lendemain d’une intervention déjà fructueuse et réussie à Savigny-le-Temple, le Sun Day est venu rythmer un week-end particulièrement animé en activités. Après deux échecs sur les diffusions en live de l’éclipse du 20 mars 2015 et du transit du 9 mai 2016 à cause des nuages, la troisième année aura été la bonne ! Enfin, ALCOR a pu faire admirer le Soleil en direct ! À cela s’ajoute le succès des deux stands du Coronado et du Solarscope qui ont attiré autant les simples passants que les curieux et passionnés qui avaient reçus des échos sur l’événement. Trois conférenciers (dont deux anciens vétérans alcoriens) ont tenu des conférences sur le thème solaire :

  • une sur la couronne solaire qui est venu nous éclairer sur le critère de délimitation de son atmosphère ;
  • une sur l’effet dynamo dont le mécanisme nous a été introduit à travers une sympathique analogie entre le vélo et les étoiles ;
  • une sur le Soleil et la famille des étoiles dont l’interactivité pleine de fraîcheur nous a permis de conclure en beauté cette journée réussie qu’a été le Sun Day.