Lettre contre la suppression du local Alcor

Alcor a un souci. Avec le déménagement Paris-Saclay, le bâtiment 470 va être détruit et la coupole transférée sur le toit du nouveau bâtiment de physique. Les plans ne prévoient pas de local pour nous, mais seulement un placard dans la salle info du bâtiment.

C’est pour s’opposer à ce projet que les membres ont écrit ensemble une lettre ouverte. Nous tenons à remercier grandement toute personne s’étant impliquée dans son écriture et sa relecture.


Concerne : suppression du local de l’association ALCOR dans le projet de nouveau bâtiment

Bonjour,

L’association ALCOR (Astronomie et Lumières du Campus d’ORsay), est une association d’astrophysique et d’astronomie ouverte à tous et basée sous le toit du bâtiment 470, où se situe notre coupole d’observation.

Nous organisons des conférences tout public qui entrent dans le cadre du projet d’insertion professionnelle de l’Université, des ateliers de vulgarisation scientifique et des séances d’observation du ciel régulières. Par ailleurs, nous apportons notre soutien à des groupes de lycéens désirant faire un TPE dans le domaine de l’astrophysique et nous organisons aussi des séances d’observation pour le personnel de la faculté ainsi que des observations exceptionnelles (par exemple alignements de planètes, transits et éclipses…). De plus, de nombreux travaux pratiques d’étudiants ont lieu grâce à ce matériel, notamment au sein des formations de physique fondamentale et de physique appliquée.

Avec la construction des nouveaux bâtiments et le déménagement des formations de physique, la création d’une nouvelle coupole pour notre télescope a été planifiée sur les nouveaux bâtiments. Ceci est une très bonne chose, car cela permet à l’association de rester proche de ses membres et impliquée dans la vie de l’Université. Cependant, les plans qui prévoient notre déménagement ne parlent pas d’un local nous étant consacré, mais seulement d’un placard et d’un accès restreint à la salle informatique des formations de physique.

Pourtant, aucune de nos activités ne serait possible sans local car :

  • Il permet de préparer les observations et toutes les autres activités. Cet accès est d’autant plus crucial que nous dépendons de la météo : il nous faut parfois organiser une soirée au dernier moment quand le ciel se dégage.
  • Il permet de stocker de nombreux livres et du matériel d’astrophysique à la fois précis et précieux (spectroscopes, oculaires, filtres en tout genres, caméras adaptées à nos télescopes… ), dont nous devons protéger l’accès. Ce matériel est utile non seulement pour nos observations, mais aussi pour les travaux pratiques qui ont lieu à la coupole.
  • Nous avons en permanence au minimum trois télescopes plus petits que celui de la coupole au local, dont un très volumineux. Nous recevrons aussi prochainement le télescope solaire qu’une convention de financement Paris-Saclay nous permet d’acheter.
  • Nos séances accueillent en moyenne 30 personnes, parmi les 92 membres. Si nous n’avons pas d’endroit où les loger il sera de la responsabilité du peu d’encadrants, déjà occupés à veiller à la bonne utilisation du matériel et à la sécurité des membres, de veiller à ce que personne ne nuise au matériel des formations de physique.
  • Le local est un lieu qui ne cesse d’émerveiller nos visiteurs : les murs sont tapissés de photos d’objets célestes, et le plafond peint en bleu sombre nous permet de projeter des séances de planétarium. C’est définitivement un atout lorsque nous invitons des écoles ou pour les événement tels que la fête de la science.

Pour ces raisons, nous vous demandons l’allocation d’un local pour l’association dans le bâtiment qui accueillera la coupole, si possible proche de celle-ci, afin que notre association puisse continuer à proposer ses activités normalement.

Nous ajouterons que notre association est la motivation d’un bon nombre d’étudiants pour joindre les formations de physique de l’Université Paris-Sud. La liberté d’accès au télescope et la convivialité de l’association sont deux éléments très attrayants. Il serait dommage que Paris-Saclay ne bénéficie pas de cet atout à cause d’un choix architectural.

C’est avec plaisir que nous invitons toute personne impliquée à passer dans notre local du bâtiment 470, afin qu’elle puisse constater de ses yeux le fonctionnement de notre association et le travail fourni par nos membres.


Tout lecteur est invité à déposer un commentaire, si possible avec votre nom réel et votre occupation,  comme signe d’approbation de cette lettre (même un +1 suffira si vous n’êtes pas inspirés), ou même mieux à signer la pétition accessible via ce lien : http://framapetitions.org/p/fr/non-%C3%A0-la-suppression-du-local-de-lassociation-alcor-dans-le-projet-de-nouveau-b%C3%A2timent

Laisser un commentaire