Tous les articles par ALCOR

Souvenirs d’un dimanche 4 juin 2017 : le Sun Day

Le Sun Day est un événement spécialement dédié au Soleil organisé par ALCOR le dimanche 4 juin 2017 de 10h00 à 18h00. Le nom de Sun Day est un jeu de mot entre son jour de la semaine (dimanche) et son thème (le Soleil). Retour sur cette journée de fin d’année scolaire 2016-2017 marquée par le passage par un ciel partiellement dégagé, trois conférences de qualité, une retransmission de l’image du C14 sur YouTube et des observations à l’extérieur au Coronado et au Solarscope !

L’affiche du Sun Day réalisée par les graphistes Lucie et Asella !

Sur le site Bâtiment 209F à l’Institut d’Astrophysique Spatiale

Des problèmes de réservation ont longtemps rendu l’organisation de l’événement incertaine, mais après de multiples reports de l’événement, grâce une proposition de Frédéric Baudin, l’un des trois conférenciers, l’Institut d’Astrophysique Spatiale (IAS) a eu l’amabilité de nous prêter son Bâtiment 209F pour la journée si bien que l’événement a finalement eu lieu là-bas.

Le bâtiment principal de l’IAS. Le bâtiment 209F où se sont tenues nos conférences solaires est situé juste à droite (hors champ). Sur le trottoir s’est tenu le Solarscope.

Retransmission en direct sur YouTube

L’un des objectifs que nous nous étions fixés était d’utiliser notre Celestron C14 afin d’observer le Soleil et d’en faire profiter les passionnés en passant par une retransmission sur YouTube.

Le C14 a ainsi été dirigé vers le Soleil avec son filtre de protection (indispensable si l’on ne veut pas détruire notre matériel !) et avec une camera I-Nova, les images ont été diffusées en direct sur YouTube à partir de l’après-midi. À l’IAS, un projecteur, d’abord utilisé pour projeter des images du Soleil prises par la NASA, a été spécialement réservé pour la retransmission.

Alexandre est resté dans la coupole une bonne partie de la journée (avec Pierre et Gaël) à manipuler le C14 et retransmettre les images du Soleil.

Observations au Coronado et au Solarscope

Évidemment, lorsque l’on est en possession d’instruments capables d’observer le Soleil en plus du C14 et que l’on organise une journée sur le Soleil, il va de soi que nous n’allions pas nous passer de stands d’observation sur les lieux !

Roman a tenu le stand du tout jeune et tout frais Coronado (acheté par ALCOR en 2016), capable d’observer directement le Soleil en filtrant sa lumière. De par ses connaissances en physique solaire, il a pu rythmer le passage des curieux d’observations avec de nombreux récits.

Roman se tient à côté du Coronado et « nourrit » les visiteurs d’une observation et d’explications théoriques.
Le Coronado est pointé vers le Soleil. Dans l’oculaire, on peut voir de nombreux détails tels que des protubérances !

De son côté, Adrien avait ramené son Solarscope personnel qu’il possédait depuis 2004 et le premier transit de Vénus devant le Soleil. Contrairement au Coronado, le Solarscope est un moyen d’observation indirect. Il récolte la lumière du Soleil à travers la lunette orange puis un miroir renvoie l’image sur le carton blanc. On a ainsi vu dans le Solarscope un grand disque solaire blanc avec les tâches solaires, ainsi qu’un lent déplacement traduisant la rotation terrestre.

Adrien fait observer aux curieux le Soleil à travers la réflexion de son Solarscope et en explique le fonctionnement.

Les conférences du Sun Day

Outre des observations par trois moyens différents et deux stands, le Sun Day a été marqué par la tenue de trois conférences dans le bâtiment 309F :

Jusqu’où s’étend l’atmosphère du Soleil ?
à 11h00 🕚
par Gabriel Pelouze
L’effet dynamo : du vélo aux étoiles (avec un petit détour par la Terre)
à 14h30 🕝
par Barbara Perri
Le Soleil et ses cousines les étoiles
à 16h00 🕓
par Frédéric Baudin

 

La conférence de Gabriel a été la plus accessible des trois. Parmi les quelques visiteurs venus (dès le matin !), un garçon de primaire était présent et a compris ! La conférence de Barbara (en photo ci-dessous) a été celle qui a rassemblé le plus de monde. La conférence de Frédéric a été la plus interactive.

Barbara Perri présente l’effet dynamo dans une salle remplie ! Après une présentation de l’effet appliqué aux vélos, l’analogie nous a menés aux étoiles.

Le bilan d’un événement de jour

Au soir de ce dimanche 4 juin, quel souvenir nous a laissé cette journée ? Quel bilan tirer d’un tel événement ?

Une préparation de plusieurs mois a donné lieu au plus grand événement organisé de jour en 2017 et à l’un des plus grands du type à n’avoir jamais eu lieu sur les années récentes (avec l’éclipse solaire de mars 2015 et le transit de Mercure de mai 2016, deux événements qui ont souffert des nuages).

Au lendemain d’une intervention déjà fructueuse et réussie à Savigny-le-Temple, le Sun Day est venu rythmer un week-end particulièrement animé en activités. Après deux échecs sur les diffusions en live de l’éclipse du 20 mars 2015 et du transit du 9 mai 2016 à cause des nuages, la troisième année aura été la bonne ! Enfin, ALCOR a pu faire admirer le Soleil en direct ! À cela s’ajoute le succès des deux stands du Coronado et du Solarscope qui ont attiré autant les simples passants que les curieux et passionnés qui avaient reçus des échos sur l’événement. Trois conférenciers (dont deux anciens vétérans alcoriens) ont tenu des conférences sur le thème solaire :

  • une sur la couronne solaire qui est venu nous éclairer sur le critère de délimitation de son atmosphère ;
  • une sur l’effet dynamo dont le mécanisme nous a été introduit à travers une sympathique analogie entre le vélo et les étoiles ;
  • une sur le Soleil et la famille des étoiles dont l’interactivité pleine de fraîcheur nous a permis de conclure en beauté cette journée réussie qu’a été le Sun Day.

 

 

Rencontres du Ciel et de l’Espace

Les Rencontres du Ciel et de l’Espace ont lieu ce week-end les 11, 12 et 13 novembre à la Cité des Sciences de la Villette.

Votre association préférée vous propose de vous y rendre en sa compagnie. Pour cela, nous vous donnons rendez-vous chaque matin à la gare d’Orsay Ville pour un départ à 8h30, dans le wagon de tête. Nous emprunterons la ligne du RER B jusqu’à Gare du Nord puis la ligne 5 jusqu’à Stalingrad et la ligne 7 pour finir à la Cité des Sciences.

Si vous avez acheté votre pass annuel en prévente (ALCOR vous rembourse 5€ !), sur Internet, n’oubliez pas d’amener une photo d’identité et votre carte d’étudiant pour la retirer le jour J. Si vous ne l’avez pas encore commandé, il est encore temps de le faire !
Lien vers le Pass Annuel
Attention : il y a aura beaucoup de monde, c’est pour cela que nous partons aussi tôt.

Sur place, il y aura de quoi se restaurer : une buvette dans le hall de la Cité des Sciences, ainsi qu’un McDonalds. Vous pouvez également amener votre sandwich, on peut manger dans le hall.

Voici un lien vers le programme de ces journées : Programme
L
a grande braderie (vente de matériel astro entre amateurs) aura lieu le dimanche matin.
La conférence de Hubert Reeves est prévu pour le dimanche à 17h.

Bien sûr, vous n’êtes pas obligés de venir tous les jours, ni de partir avec nous !
Pour bénéficier des 5 euros de réduction, il faut vous inscrire en nous envoyant un mail. Vous pouvez le faire jusqu’au dimanche.

A ce week-end !

Eclipse de Lune du 16 septembre 2016

Alcor n’organise pas d’observation pour l’éclipse de Lune de cet équinoxe. En effet la météo n’est pas très favorable et l’événement n’est pas aussi impressionnant que l’éclipse totale de l’année dernière !

Eclipse pénombrale
Eclipse pénombrale

Une éclipse de Lune a lieu lorsque le Soleil, la Terre et la Lune se trouve dans cette configuration :

Les échelles de taille et de distance ne sont pas respectées.
Les échelles de taille et de distance ne sont pas respectées.

Vendredi, la Lune ne passe que dans la pénombre de la Terre.

Un petit souvenir de l’année dernière, dans la nuit du 27 au 28 septembre, nous étions tous allés sur la plateau de Saclay afin d’observer l’éclipse totale !! Il faisait très froid et le ciel était très dégagé. Les croissants et pains au chocolat au retour, avant la reprise des cours ont été les bienvenus ^^
Voici quelques photos !

Gros manteaux et beaux sourires !
Gros manteaux et beaux sourires !

et dans le ciel...
et dans le ciel…

Pour observer une éclipse de Lune totale en France, il faudra attendre le 27 juillet 2018 !
A bientôt sous la coupole !

Visite de la station d’étalonnage

Avant d’envoyer un instrument (caméra, spectroscope et tout ce qui récolte des données) dans l’espace, il faut l’étalonner.
Dans une station d’étalonnage, on expose l’appareil à des situations similaires à celles qu’il connaîtra dans l’espace pour voir comment il y répond. En comparant ces données d’étalonnage avec les signaux  récupérés un fois que l’appareil aura été envoyé dans l’espace, on pourra interpréter fidèlement les données.

A Orsay, il y a une importante station d’étalonnage d’engins spatiaux : celle de l’IAS (Institut d’Astrophysique Spatiale) que nous avons eu la chance de pouvoir visiter.

En effet, ALCOR a organisé une sortie dans cette fameuse station,  voici les images de la salle blanche ;

 

20160608_103958 20160608_103956 Image2 Image120160608_104017            IMG_20160608_104416

                                                                                                                         Admirez le style !

 

Lettre contre la suppression du local Alcor

Alcor a un souci. Avec le déménagement Paris-Saclay, le bâtiment 470 va être détruit et la coupole transférée sur le toit du nouveau bâtiment de physique. Les plans ne prévoient pas de local pour nous, mais seulement un placard dans la salle info du bâtiment.

C’est pour s’opposer à ce projet que les membres ont écrit ensemble une lettre ouverte. Nous tenons à remercier grandement toute personne s’étant impliquée dans son écriture et sa relecture.


Concerne : suppression du local de l’association ALCOR dans le projet de nouveau bâtiment

Bonjour,

L’association ALCOR (Astronomie et Lumières du Campus d’ORsay), est une association d’astrophysique et d’astronomie ouverte à tous et basée sous le toit du bâtiment 470, où se situe notre coupole d’observation.

Nous organisons des conférences tout public qui entrent dans le cadre du projet d’insertion professionnelle de l’Université, des ateliers de vulgarisation scientifique et des séances d’observation du ciel régulières. Par ailleurs, nous apportons notre soutien à des groupes de lycéens désirant faire un TPE dans le domaine de l’astrophysique et nous organisons aussi des séances d’observation pour le personnel de la faculté ainsi que des observations exceptionnelles (par exemple alignements de planètes, transits et éclipses…). De plus, de nombreux travaux pratiques d’étudiants ont lieu grâce à ce matériel, notamment au sein des formations de physique fondamentale et de physique appliquée.

Avec la construction des nouveaux bâtiments et le déménagement des formations de physique, la création d’une nouvelle coupole pour notre télescope a été planifiée sur les nouveaux bâtiments. Ceci est une très bonne chose, car cela permet à l’association de rester proche de ses membres et impliquée dans la vie de l’Université. Cependant, les plans qui prévoient notre déménagement ne parlent pas d’un local nous étant consacré, mais seulement d’un placard et d’un accès restreint à la salle informatique des formations de physique.

Pourtant, aucune de nos activités ne serait possible sans local car :

  • Il permet de préparer les observations et toutes les autres activités. Cet accès est d’autant plus crucial que nous dépendons de la météo : il nous faut parfois organiser une soirée au dernier moment quand le ciel se dégage.
  • Il permet de stocker de nombreux livres et du matériel d’astrophysique à la fois précis et précieux (spectroscopes, oculaires, filtres en tout genres, caméras adaptées à nos télescopes… ), dont nous devons protéger l’accès. Ce matériel est utile non seulement pour nos observations, mais aussi pour les travaux pratiques qui ont lieu à la coupole.
  • Nous avons en permanence au minimum trois télescopes plus petits que celui de la coupole au local, dont un très volumineux. Nous recevrons aussi prochainement le télescope solaire qu’une convention de financement Paris-Saclay nous permet d’acheter.
  • Nos séances accueillent en moyenne 30 personnes, parmi les 92 membres. Si nous n’avons pas d’endroit où les loger il sera de la responsabilité du peu d’encadrants, déjà occupés à veiller à la bonne utilisation du matériel et à la sécurité des membres, de veiller à ce que personne ne nuise au matériel des formations de physique.
  • Le local est un lieu qui ne cesse d’émerveiller nos visiteurs : les murs sont tapissés de photos d’objets célestes, et le plafond peint en bleu sombre nous permet de projeter des séances de planétarium. C’est définitivement un atout lorsque nous invitons des écoles ou pour les événement tels que la fête de la science.

Pour ces raisons, nous vous demandons l’allocation d’un local pour l’association dans le bâtiment qui accueillera la coupole, si possible proche de celle-ci, afin que notre association puisse continuer à proposer ses activités normalement.

Nous ajouterons que notre association est la motivation d’un bon nombre d’étudiants pour joindre les formations de physique de l’Université Paris-Sud. La liberté d’accès au télescope et la convivialité de l’association sont deux éléments très attrayants. Il serait dommage que Paris-Saclay ne bénéficie pas de cet atout à cause d’un choix architectural.

C’est avec plaisir que nous invitons toute personne impliquée à passer dans notre local du bâtiment 470, afin qu’elle puisse constater de ses yeux le fonctionnement de notre association et le travail fourni par nos membres.


Tout lecteur est invité à déposer un commentaire, si possible avec votre nom réel et votre occupation,  comme signe d’approbation de cette lettre (même un +1 suffira si vous n’êtes pas inspirés), ou même mieux à signer la pétition accessible via ce lien : http://framapetitions.org/p/fr/non-%C3%A0-la-suppression-du-local-de-lassociation-alcor-dans-le-projet-de-nouveau-b%C3%A2timent

Nouvelle photo du télescope : Jupiter

Malgré cette période de révision, dans le ciel dégagé de la semaine dernière,  Jupiter nous appela telle une sirène pour s’offrir à la caméra iNova mardi 03/05. Voici donc les photos obtenues après stacking et traitement par Aurélien.

On distingue bien la tache rouge, le satellite Europe ainsi que son ombre sur Jupiter. 🙂

Jupiter_v22

Jupiter_v21

 

Les nouveaux badges sont arrivés !

Bonsoir à tous !

Les badges de ALCOR sont arrivés, regardez comme ils sont beaux ! ^^

DSC07445 DSC07446

Et il y en a plein ! Nous les vendons 1€ l’unité, et pour ceux qui viendrons voir Star Wars avec nous, le jeudi 17 décembre prochain à la séance de 20h au MK2 Bibliothèque, un badge leur sera offert !

@ bientôt !!

Le Festival d’Astronomie de Fleurance 2015 !

Amoureux de la Mère de toutes les sciences, bonjour !

Cette année, Alcor était encore présent au Festival d’astronomie de Fleurance
pour sa 25e édition ! Avec 30 Alcoriens (et membres d’UPS in Space) !

Il y a eu beaucoup de conférences et d’ateliers tous plus passionnants les uns que les autres :

25ème festival d'astronomie de Fleurance, édition 2015. Entre diverses associations étudiantes dont Alcor.
Jean-Marc Lévy-Leblond
25ème festival d'astronomie de Fleurance, édition 2015. Entre diverses associations étudiantes dont Alcor.
Hugo Bellagamba
25ème festival d'astronomie de Fleurance, édition 2015. Entre diverses associations étudiantes dont Alcor.
Aurélien Alvarez et le robot NAO
25ème festival d'astronomie de Fleurance, édition 2015. Entre diverses associations étudiantes dont Alcor.
Pierre Thomas
25ème festival d'astronomie de Fleurance, édition 2015. Entre diverses associations étudiantes dont Alcor.
Hubert Reeves, le parrain du festival
DSC06928
Cédric Villani
DSC06929
Jérôme Pérez
25ème festival d'astronomie de Fleurance, édition 2015. Entre diverses associations étudiantes dont Alcor.
Puis c’était aux Alcoriens de programmer le robot !! Pas si facile…

Parfois pendant les conférences…

DSC06966
On comprend (ou pas…)
DSC06951
On n’écoute pas…
DSC06961
On se sent observé………….
DSC06964
On est prêt à s’endormir…

Il y avait aussi des ateliers organisés par A Ciel Ouvert, auxquels nous avons participé à l’animation :

L’observation du Soleil avec Didier et Cécile…

DSC06815

DSC06762

Les fusées à air comprimé avec Etienne et Lucas…

DSC06768

DSC06787

Et l’atelier « Système Solaire » avec en plus Harold !

DSC06821

Mais le festival des Alcoriens, c’est aussi une bonne organisation de groupe, en amont et sur place !

25ème festival d'astronomie de Fleurance, édition 2015. Entre diverses associations étudiantes dont Alcor.
25ème festival d'astronomie de Fleurance, édition 2015. Entre diverses associations étudiantes dont Alcor.

25ème festival d'astronomie de Fleurance, édition 2015. Entre diverses associations étudiantes dont Alcor.

Et surtout, beaucoup de jeux, de gourmandise et de rigolades !!!!

DSC06977

DSC06750

25ème festival d'astronomie de Fleurance, édition 2015. Entre diverses associations étudiantes dont Alcor.

25ème festival d'astronomie de Fleurance, édition 2015. Entre diverses associations étudiantes dont Alcor.

25ème festival d'astronomie de Fleurance, édition 2015. Entre diverses associations étudiantes dont Alcor.
DSC06751

25ème festival d'astronomie de Fleurance, édition 2015. Entre diverses associations étudiantes dont Alcor.

25ème festival d'astronomie de Fleurance, édition 2015. Entre diverses associations étudiantes dont Alcor.

 

En tout cas, un grand merci à tous et à l’année prochaine !!!

25ème festival d'astronomie de Fleurance, édition 2015. Entre diverses associations étudiantes dont Alcor.

25ème festival d'astronomie de Fleurance, édition 2015. Entre diverses associations étudiantes dont Alcor.